LES FOILS: une longue HISTOIRE

L'idée de naviguer au dessus de l'eau remonte au début du XXième siècle, lorsque les navigateurs ont "rencontré" les passionnés d'avions et les découvreurs des moteurs à explosion.

En fait c'était souvent les mêmes qui volaient, naviguaient et construisaient des moteurs.

Cette présentation de l'utilisation des foils sur des bateaux se décompose en 3 parties:

Partie N°1: L'utilisation de foils sur de bataux motorisés, puis sur de voiliers (monocoques et multicoques.

Partie N°2: La technique se dévoile, ou commente passer du régime Archimédien au régime Folier (vol).

Partie N°3: Encore plus d'approfondissements,  et une approche de la taxation par les systèmes de jauges utilisés lors des régates.

La Partie N°3 existe aussi en Anglais: Partie N°3 - ANGLAIS

Lors de la dernière Route du Rhum, la presse, assez fidèle à son habitude avait programmé une traversée vers la Gaudeloupe à une vitesse record (4 ou 5 jours).

Le début fut spectaculaire (mer plate, vent stabilisé, maniable), ensuite la MTO de novembre dans le Golfe de Gascogne a rappelé tous le monde à la dure réalité. Outre la violence de la mer, la manière de piloter ce genre d'engin doit être prise en compte.

J'aborde les techniques de pilotage dans l'article suivant:

                   "PILOTER un FOILER, texte en Français".

                           "FLYING on FOILS ans PILOTING, texte en Anglais"