Capture d’écran 2018-12-18 à 18.42.40.png

 

36TH AMERICA'S CUP      

Après la double aventure des catamarans sur sur foils, à SAN FRANCISCO puis au BERMUDES, la coupe revient faire un tour de piste en Nouvelle Zélande.

Comme le permettent les règles de cette CUP, le défendeur (Les NeoZ) ont le choix de armes. 

Ce sera, un peu contre toute attente et surtout un peu contre l'impossible, le choix d'un monocoque (un vrai) sur foils.

Rapidement un rappel historique

1851                : La régate et la goélette à l'origine de la coupe

1870-1881      : Les premiers défis

1885-1887      : La jauge du New York Yacht Club

1893-1903      : La jauge du Seawanhaka Yacht Club

1914-1920      : Adoption de la Jauge Universelle

        Pour bien comprendre tous ces formules de Jauge, vous pouvez vous rapprocher du e-book "HISTOIRE des JAUGES depuis 1835", en cllquant sur le site:

                     https://fr.calameo.com/books/004683826d2d9f75a4cf8     
               ou télécharger le même livre en PDF en cliquant sur: "HISTOIRE des JAUGES depuis 1835".
 

1930-1937      : La jauge des « Classe J » (environ 130' soit 39 m et 180 tonnes)

1958-1987      : La jauge des « 12M JI » (Monocoques de 65' à 75' soit 20 à 23 m et 30 tonnes environ)

1988               : Le challenge du Mercury Bay Boating Club (Monocoque vs Multicoque)

1992-2007      : La jauge des « Class America »

2010                : Le challenge du Golden Gate Yacht Club

Capture d’écran 2018-12-24 à 09.54.43.png

      2017                : Les NéoZ, (DEFENDEUR) présentent les nouvelles règles pour un monocoque à Foils

2021                : Introduction du monocoque sur foils (75’)

 Il est certain, que lorsque TEAM NZ a mis sur Internet la video présentant le nouveau modèle du bateau qui sera utilisé en 2012 lors de la 36th AMERICA CUP, le monde de la régate est un peu tombé de l'armoire.

Certes on avait connu deux CUP avec des catamarans foilers, mais de là, à passer à un monocoque de 7000 kg, il y avait une marche importante à franchir.

De plus en visionnant la vidéo, on constatait que ce monocoque ne possédait pas de voile de quille, ni de bulbe.

Le doute était si grand, que certains esprits ont émis l'hypothèse que TEAM NZ balançait une "fake new"...

La vidéo étant d'excellente qualité, en la visionnant image par image, en transposant certaines de ces images dans des logiciels comme AutoCad, on arrivait à retrouver les grandes lignes des caractéristiques du projet de TEAM NZ.

Ajoutons un peu d'imagination et de connaissances des Foilers, et il était possible après un WE bien studieux de sortir un papier qui tenait la route.

Bien qu’il n’y ait pas beaucoup de données techniques à l’exception de la mention d’une vitesse de 22 nds lorsque le bateau est sustenté sur son foil central (sous le vent) et celui accolé au safran, il était possible d’analyser les images vidéo et d’en extraire quelques idées et réalités.

Longueur hors tout :            75’ (22.86 m)

Longueur de coque :             68’ (20.72 m)

Bau maxi :                              5.30 m

Déplacement en régate        7000 kg

Equipage 10 à 12 :                Soit une moyenne de 850 kg à 1020 kg.

Ainsi la premiere analyse était publiée sur le site de l'UNCL (cliquer sur l'un des deux liens)

(https://www.uncl.com/2017/12/01/techniques-innovations/nouvel-ac-75-nz-jean/).

Ce document, est joint ci-contre: version PDF en français V1_AC_75_NZ-30_11_2017JS.pdf

 Suivait une deuxième analyse, en fait des corrections et des ajouts à la première analyse.

Et aussi un papier qui traite de l'équilibre en mode Foiler:

C'est la suite du document V1 (ci-dessus)    V2_AC_75_NZ_8_01_2018_JS.pdf 

Version en Anglais: EQUILIBRE_MODE_FOILER_JS-VERSION_2-2-10-01-18_END-GBR.pdf

Enfin après la parution en Avril 2018, de la règle officielle par TEAM NZ, uns sorte de conclusion (provisoire).

Encore la suite avec le Document V3:      V3_AC75_NZ_08_04_2018_JS.pdf

"La MULE" modèle de 40' (12.14m) préfigurant "AMERICAN MAGIC" aux essais en vol !!! ou de la feuille de papier à la réalité.

Une mise au point longue et quelque peu scabreuse créée par une stabilité quelque fois capricieuse.

 Capture d’écran 2018-12-24 à 17.41.36.png

LA MULE

A ce jour, l'aventure ne fait presque que commencer. Attendons que les projets soient dévoilés.

En début d'année 2019 l'aventure continue et même se précise.

On peut se faire une idée de ce que sera l'AC75 en regardant naviguer "AMERICAN MAGIC" qui est sensiblement au AC75 à l'échelle 1/2.

Mode archimédien, décollage, vol sur deux foils, vol sur un foil, stabilité dans différentes configurations, chavirages... voici une analyse qui va vous éclairer:

Le document V4 (ci-dessous)... traite de la stabilité, des chavirages, des devis de poids, du passage du régime archimdien au mode Foiler ................ 

V4_AC_75_NZ_01_03_2019_JS.pdf

 Le document "V5/ COMMENT VOLENT les AC 75" est disponible, cliquez ci-dessous.

V5_AC_75_NZ-12_05_2019_JS_RL.pdf 

Et aussi en version anglaise

GBR__V5_AC_75_NZ-12_05_2019_JS_RL.pdf 

 
Le document "V6 CAVITATION et VENTILATION" présente les phénomènes parasites qui affectent les Foils. 
Ce document explique aussi que les profils "traditionnels" (NACA ou équivalents subsoniques) possèdent une vitesse limite de l'ordre de 45 noeuds.